Un Canal et des Hommes

Accueil » Un Canal… » Ethymologie & Définitions » Tunnel ou souterrain ?

Tunnel ou souterrain ?

Tunnel ou souterrain ?

Pour désigner la partie souterraine du canal de jonction Meuse – Moselle, c’est l’expression “tunnel de Bernistap” qui est utilisée dans de nombreux livres ou sites contemporains.

C’est aussi l’expression que j’utilisais moi-même jusqu’à ce que je reçusse une volée de bois vert de la part de mes distingués compères : « le terme de tunnel est anachronique; il est d’origine anglaise et est arrivé avec le développement du chemin de fer !! Il faut parler de souterrain de Bernistap».

.

Qu’en est-il exactement ? Doit-on donc dire “souterrain de Bernistap” plutôt que “le tunnel de Bernistap” ?

Au milieu du XVe siècle, le terme anglais tunnel apparait pour la première fois et signifie “filet en forme d’entonnoir pour attraper les oiseaux”. Il vient du moyen-français tonnelle qui signifie filet ou de tonel, diminutif du vieux français tonne ou tonneau.

Vers 1540, le terme tunnel prit le sens de tuyau (pipe qui donna pipeline ou encore tube qui est encore le surnom donné au métro de New York.

Cela conduisit au sens de passage souterrain qui est attesté pour la première fois en 1765, cinq ans après la construction du premier tunnel moderne, le Grand Trunk Canal1, en Angleterre.

Source : gallica.bnf.fr

Tunnel de Boisgelin – Source : gallica.bnf.fr

En 1794, le mot français tonnelle, traduction du terme anglais tunnel, est utilisé dans la description du souterrain du canal de Boisgelin1 à Orgon (Soulès)2.

En 1825, tonnelle est donné comme un nom anglais désignant le passage souterrain creusé sous la Tamise4.

Toujours en 1825, les termes tunnel et souterrain sont directement associés: “chemin souterrain: dit Tunnel”5.

En 1827, tunnel est un nom commun féminin dans une traduction d’une lettre de William Smith.

En 1829, le nom redevient masculin dans le “Bulletin des sciences technologiques6.

En 1857, par extension, tunnel signifie « galerie, passage à travers ou sous quelque chose »7.

.

Le terme tunnel est donc contemporain des travaux de notre canal.

Est-il pour autant utilisé pour désigner le souterrain de Bernistap ?

Examinons un certain nombre d’ouvrages8 de cette époque.

Dans son mémoire sur le Canal de jonction de la Meuse à la Moselle, paru en 1831 mais rédigé en 1828, le colonel De Puydt n’a jamais utilisé une seule fois le terme de tunnel. Il utilise, par contre, à 10 reprises, le mot souterrain pour désigner le passage de la ligne de partage des eaux mais aussi pour désigner d’autres raccourcis éventuels à creuser sur l’Ourthe et de la Sure.

Dans le recueil polytechnique des ponts et chaussées de 18079, il est fait, à six reprises, mention de souterrain, passage souterrain ou même canal souterrain.

Dans sa « Description du canal de jonction de la Meuse au Rhin »10 en 1819, Hageau parle de canal souterrain mais pas de tunnel.

Dans son cours à l’Ecole des Ponts et Chaussées de Paris11 en 1833-1834, Charles Minard ne parle que de souterrains sauf dans le cas de six références, toutes anglaises, au tunnel de Liverpool ou au tunnel de Preston. Il faut préciser que Charles Minard est allé se renseigner sur place pour élaborer son cours.

Chez nous, le dictionnaire géographique du Luxembourg de Philippe Vandermaelen de 1838 fait sept fois référence au terme souterrain. Il n’utilise pas le terme tunnel.

Dans son rapport au Gouvernement belge12, H. Guillery cite six fois le terme souterrain dont une fois canal souterrain. En aucun cas, il ne parle de tunnel.

.

Quand donc le terme tunnel apparait-il ?

Tunnel_Tamise

Tunnel sous la Tamise

Charles Minard, à nouveau, dans un ouvrage13 de 1841 fait 65 fois référence au terme canal souterrain. Le terme tunnel est utilisé six fois : trois fois à propos du tunnel anglais sous la Tamise, une fois pour parler du grand canal souterrain Regent à Londres et, finalement, pour parler du tunnel des Batignoles pour le chemin de fer de St Germain.

Dans un mémoire sur les canaux souterrains14 en 1842, l’expression anglaise navigable tunnel est encore traduite en français par canal souterrain ou galerie navigable.

Dans « De l’Ourthe et de sa navigation15 » de 1846, B. J. Vandooren cite trois fois le mot souterrain, notamment à propos de Bernistap mais il n’utilise pas le mot tunnel.

Un ouvrage de 1863 traitant des travaux de percement d’un tunnel sous les Alpes16 porte spécifiquement dans son titre le terme tunnel.

Et lorsque l’on commence à parler, en 1869, d’une liaison souterraine entre la France et l’Angleterre17, c’est le terme tunnel qui est utilisé.

Il ne nous a pas encore été donné de consulter l’ouvrage de Peter J. Wexler18 et c’est bien dommage car le (très) court aperçu que nous en donne Google nous parait plus qu’intéressant pour le sujet qui nous occupe. Cependant, le peu que nous ayons pu consulter ne semble pas contredire, bien au contraire, la petite analyse faite ci-avant.

.

En conséquence de quoi, le terme tunnel, même s’il est contemporain du creusement du souterrain de Bernistap n’est semble pas être entré dans les usages, même hautement autorisés, de cette époque.

Il va sans dire que nous nous conformerons aux us et coutumes de l’époque et que nous continuerons à parler du souterrain de Bernistap et à bannir le terme tunnel de nos conversations et publications.

<<Article du 10.05.2013 >>

———————————-

1 Canal construit en 1777 connectant la Mersey au Trent (« The Grand Trunk ») dans l’East Midlands, West Midlands et au nord-ouest d’ l’Angleterre.

2 Le Canal d’irrigation dit des Alpilles est construit en 1772 et alors appelé « canal de Boisgelin » du nom de l’archevêque d’Aix son promoteur, rebaptisé « des Alpilles » en 1791

3 Trad. Voyages d’A.Young, 2, 400 dans Wexler 1955, p. 64

4 Encyclopédie méthodique. Architecture, tome 3, Quatremere de Quincy, 1825

5 B. Schlick, Rapport à l’Académie des Beaux Arts, 25 Nov., ibid.

6 Bulletin des sciences technologiques: cinquième section du Bulletin universel des sciences et de l’industrie, volume 13 , André baron de Férussac , 1829

7 Insecte, Jules Michelet, 1857, p. 334

8 Ces ouvrages sont en fait des ouvrages de référence d’un autre article à paraître sur le site du CECBH.

9 Recueil polytechnique des ponts et chaussées, canaux de navigation, ports maritimes dessechemens de marais, agriculture, manufactures, arts mecaniques, et des instructions civiles de France en général, 1807

10 Description du canal de jonction de la Meuse au Rhin. – Paris, Hageau 1819

11 Leçons faites sur les chemins de fer à l’Ecole des ponts et chaussées en 1833-1834 – Charles Joseph Minard – Carillan-Gœury, 1834

12 La Meuse: Etudes faites par ordre du gouvernement belge. Rapport, Guillery Hippolyte , 1840

13 Cours de construction des ouvrages qui établissent la navigation des rivieres et des canaux: professé à L’école des ponts et chaussées de 1832 a 1841 – Charles-Joseph Minard – Carilian-Goeury & Vor Dalmont, 1841

14 Mémoire sur les canaux souterrains et sur les houillères de Worsley, près Manchester, par Henri Jérôme M. Fournel, Isidore Dyèvre, 1842

15 De l’Ourthe et de sa navigation », B. J. Vandooren, 1846

16 Des travaux de percement du tunnel sous les Alpes et de l’emploi des machines dans l’intérieur des mines: rapport au Comité des directeurs gérants des charbonnages du couchant de Mons , Adolphe Barthelemy Devillez 1863

17 Mémoire sur les plans du projet nouveau d’un tunnel sous-marin entre l’Angleterre et la France produits a l’Exposition universelle de 1867: et sur les différents systèmes projetés pour la jonction des deux territoires depuis l’origine de ces études en 1833, Aimé Thomé de Gamond, 1869

18 La formation du vocabulaire des chemins de fer en France (1778-1842): Ouvrage publié avec le concours du Centre national de la recherche scientifique, Peter J. Wexler, E. Droz, 1955

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :