Un Canal et des Hommes

Accueil » De 1830 à aujourd’hui » Photos » Le Canal autrefois…

Le Canal autrefois…

Le Canal autrefois

Les photos anciennes du canal sont malheureusement rares.

Aussi est-ce un événement lorsque surgissent du passé, au hasard de la découverte d’un album ancien, ces témoins des âges anciens.

Ces deux photos qui dateraient des années 1920 nous sont aimablement proposées par M. Marian Struzik qui nous livre quelques informations supplémentaires sur leur origine.

« D’après les premières informations communiquées par la propriétaire de l’album :
Sa famille  (Faurés-Vandervelde), originaire  d’Uccle, grand père ou arrière grand père , médecin, avait choisi la ferme de Bernistap ( ou une dépendance ) comme lieu régulier de villégiature avant d’acheter une maison à Mont le Ban. »
Bernistap_0001
.
Bernistap_0002
.
Quelqu’un pourra-t-il reconnaître les personnages de cette photo ?
Quelqu’un se souvient-il de la famille Faures-Vandevelde ?
Etaient-ils à la ferme ou au château de Bernistap ?
<<Article du 01.065.2013>>

Canal de Bernistap – Collection Faures-Vandervelde (1920)

Peu après 1830 et la Révolution Belge, les travaux du canal furent abandonnées.

Le canal et le souterrain restèrent quelques années sous surveillance mais, peu à peu, la nature reprit ses droits.

Il n’est pas exagéré de dire que, depuis 1830, en 1920 comme en 2013, peu de choses ont changé.

Faisons appel à notre imagination, il n’y avait pas de photo en 1830, bien sur.
Les arbres et arbustes qui longeaient le petit ruisseau de Buret ont été déracinés, la tranchée est achevée et les déblais en constituent maintenant les deux parois s’élevant de part et d’autre. Le souterrain est maintenant silencieux depuis le départ des ouvriers. On n’entend plus que l’eau qui tombe des puits d’alimentation. L’herbe a peut-être repoussé quelque peu ça et là mais imaginez ce que peu donner le passage et le repassage de plusieurs dizaines d’ouvriers.
Pas de raison qu’il fasse meilleur en 1830 que maintenant: la boue doit régner en maître, dans la tranchée, dans le souterrain, aux abords de ceux-ci mais aussi au chantier, au briqueteries, sur les chemins menant aux machines à vapeur, aux puits d’extraction, partout.
En 1920, le canal est encore « navigable ». Un canot est mis à disposition pour remonter de la ferme de Bernistap à l’entrée du souterrain.
Le chemin de halage est encore bien visible même si la végétation a maintenant envahi les berges et les talus.
<< Article du 26.05.2013 >>
.

Le château de Bernistap

Du côté d’Hoffelt

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s