Un Canal et des Hommes

Reptiles

Orvet fragile

Anguis fragilis » en latin, Hazelworm » en néerlandais ou encore « Blindschleiche » en allemand.

Ce lézard apode est semi-fouisseur. Il est largement répandu en Wallonie et fréquente une grande variété d’habitats. Son abondance est la plus élevée dans les milieux à végétation herbacée dense où il peut atteindre des densités de plus de 1000 adultes par hectare, constituant ainsi une partie importante de la biomasse.

Description morphologique

Lézard sans pattes au corps lisse et brillant, l’orvet peut arborer plusieurs couleurs assez discrètes allant du brun, brun rougeâtre, brun jaunâtre à grisâtre. Les juvéniles sont facilement reconnaissables grâce à leur couleur dorée et à la petite ligne noire qui parcourt le milieu de leur dos. Adultes, ils atteindront 30 à 40 cm de long.

< Source: biodiversite.wallonie.be >

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s