Un Canal et des Hommes

Accueil » …et des Hommes » Ces hommes et ces femmes qui vécurent le Canal…

Ces hommes et ces femmes qui vécurent le Canal…

Qui furent ces hommes et ces femmes qui vécurent le Canal ?

Aux côtés de l’Histoire avec un grand H de ce projet, de ses réalisations et prouesses techniques, il y a encore et toujours des hommes et des femmes.

La venue dans cette région fort reculée du Grand-Duché  de tant de personnes, ingénieurs, géomètres, ouvriers, cordonniers, forgerons, n’a pas manqué de bousculer le rythme régulier des villages de la Commune de Tavigny et de Hoffelt.

Il est relativement facile de retrouver les traces des personnalités les plus marquantes de cette aventure. Cependant, que savons-nous cependant des gens du peuple, des ouvriers et ouvrières, des entrepreneurs privés qui travaillèrent à ce canal, des habitants, fermiers ou non, des villages que traversait le canal ?

De certains, il ne reste au mieux que des noms et, de temps à autre, une fonction. Des autres – la majorité – il n’en reste aucune trace.

A défaut de biographies complètes sur ces acteurs ou spectateurs du projet, il est donc important pour nous de reconstituer l’environnement général, privé et public, de cette époque afin de mieux comprendre comment vivaient les Luxembourgeois des années 1830.

.

Quelles étaient les conditions exactes du travail des journaliers sur le chantier du canal ?

Dans les années 1825-1830, nous ne sommes pas encore dans l’aliénation du travail et des ouvriers qui naîtra de la révolution capitaliste et industrielle de la seconde moitié du XIXe siècle.

Cependant, les conditions de travail en étaient-elles plus supportables et faciles pour autant ? Il nous est encore difficile de le déterminer et de plus amples recherches devront être entreprises pour éclaircir ce point particulier..

Une chose est certaine: que vous soyez paysan ou ouvrier, il fallait travailler pour (sur)vivre, quelque soit la saison, quelques soient les conditions climatiques de ces saisons. Et ces conditions climatiques pouvaient rendre la vie dure, très dure, voire outrepasser les limites du supportable.

.

Les relations entre la Société du Luxembourg et les habitants des territoires traversés par le projet du canal Meuse & Moselle ne furent pas un long fleuve tranquille.

.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s